Avertir le modérateur

13/02/2014

Les faux palmiers de Sotchi

Pas le temps de faire pousser un palmier avant le début des Jeux? Pas de problème, on vous en plante un faux, en mode Playmobil. Dans le parc olympique de Sotchi, on ne trouve donc pas forcément que des plantes sous chlorophylle. En témoigne ce superbe spécimen, aperçu tout près de l'Iceberg, la patinoire du short track. De loin, pour les plans télévisuels, on peut se faire avoir. Mais tout près, on se rend vite compte de la supercherie. Tout autour de installations olympiques, des dizaines de palmiers ont bien été plantés (des vrais, oui), mais au cas où ils ne passaient pas un ou deux hivers, il fallait bien assurer le coup. A moins d'une tremblement de terre, ce palmier-générateur artificiel ne risque pas grand chose.

P1000262.JPG

P1000261.JPG

P1000257.JPG

P1000259.JPG

11/02/2014

Quand le CIO fait la chasse aux sponsors

mcdo2.JPG

Il faut avoir l’œil pour la remarquer. Bien cachée, presque invisible pour tout dire, entre deux ascenseurs de la patinoire du short track. Une horloge qui a le malheur de ne pas avoir été fabriquée par Omega, s’est fait stickée sans prévenir. Bande blanche sur la marque en question, «Infini», et on n’en parle plus.

C’est drôle. Mais beaucoup moins que le confrère du Figaro qui se fait  reprendre en salle de presse par une volontaire décidée à passer par les armes la première marque non grata qu’elle remarque. Le regard froid comme l’hiver sibérien et les poches pleines de sticker, elle se dirige vers notre ami. Son crime ? Posséder un ordinateur Toshiba, dont le reflet argenté se voit un peu plus que les autres. Et hop. Bande blanche. Non mais oh. 

IMG_0109.jpg

D’un côté, on comprend, les marques qui ont réussi à s’imposer comme sponsors officiels des JO ont payé des droits d’entrée tellement monstrueux que le CIO se doit de leur faire place nette. Avec les petits soucis que cela implique pour le quidam. Vous voulez tirer des sous ? C’est Sberbank ou rien. Et avec une Visa s’il vous plait. Les cartes Mastercard ou Americain Express –une habitude- ne passent pas. Le réseau téléphonique? C’est Megafon et rien d’autre. Les Russes qui débarquent avec leur forfait France télécom local sont priés de se rendre au bureau concerné pour en acheter un tout neuf.

visa.JPG

Evidemment, les champions des champions en la matière sont toujours les mêmes. Quand vous en avez marre de manger les patates froides de la cafète, ou que rien que l’idée de penser aux hot-dog oignons frits vendus dans les boutiques des sites olympiques vous donne la nausée, une seule issue. Mc Donald. Sans le menu Maxi best of et avec du coca sans glaçons. Bon, ça c’est si vous n’en avez pas déjà achetés trois dans les distributeurs posés tous les cinq mètres.

IMG_0133.jpg

Bref, le côté business des JO frise parfois le ridicule. Mais pas autant que les volontaires russes appliquant des consignes aussi absurdes que la couleur de leur tenue. Quand l’organisation demande à la délégation suisse de cacher ses logos apple, sous prétexte que Samsung régale en offrant téléphone et 3G illimitée le temps de la quinzaine à tous les athlètes des Jeux, ça fait un peu tâche. Et une bien mauvaise pub pour les marques en question.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu